top of page

QU'EST-CE QU'UN CAVURNE ?


Cavurne de Leval
Crédit photo : Commune de Leval

La crémation est de plus en plus choisie en France et les cimetières ont donc dû s'adapter à la situation afin d'accueillir les urnes, encore plus depuis la loi de décembre 2008 relative à la législation funéraire. Jardins du souvenir et columbariums se sont multipliés, mais ce n'est pas tout. Les cavurnes, de plus petites tailles, ont largement été adoptés. PF Le Papillon vous en dit plus sur ce monument cinéraire.


Le cavurne, c'est quoi exactement ?


Au départ, ce sont les pays anglo-saxons qui ont adopté ce mode de sépulture. En France, il s'est développé plus tard, après que l'Eglise catholique ait accepté la crémation pour ses fidèles.


Contraction du mot "caveau" et du mot "urne", le cavurne est un caveau de petite dimension (généralement 50X50) pouvant accueillir une ou plusieurs urnes après crémation. Il s'agit donc d'un monument cinéraire qui permet de conserver l'urne sous terre. On parle alors d'inhumation, même si le corps a été incinéré.


Crédit photo : CCAV


Le cavurne est une alternative au columbarium. Il permet mieux aux familles d'avoir un lieu de recueillement et de mémoires après une crémation car contrairement au columbarium qui est une construction collective de plusieurs cases, il est destiné à accueillir les urnes cinéraires d’une même famille.


Le cavurne est en fait une petite cuve creusée dans le sol et recouverte d’un couvercle en granit ou en béton. Le cavurne est composé d’un réceptacle en sous-sol et d’une dalle protectrice de fermeture en surface qui va permettre de garantir une étanchéité et ainsi protéger les cendres du défunt contre l’humidité.


Une personnalisation possible


Cette dalle protectrice de fermeture en surface peut être personnalisée si c'était la volonté du défunt ou si la famille le souhaite, à condition de respecter le règlement rédigé par la commune. Elle servira également de support de fleurissement aux proches et permettra la pose d'une petite plaque.


Il est également possible d'installer une stèle commémorative personnalisée sur la partie hors sol du cavurne. La personnalisation dépendra du choix qu'aura fait la commune au départ : le même équipement pour tous (la commune reste propriétaire) ou le libre-choix aux familles (la famille est propriétaire du cavurne et devra l'entretenir pour toute la durée de la concession).


Crédit photo : Vieux-Condé


Quelles sont les démarches pour obtenir un cavurne ?


Pour obtenir un cavurne, vous devez vous adresser à la mairie dans le but de vous faire accorder une concession. PF Le Papillon peut réaliser cette démarche pour vous. La concession peut déjà être équipée par la commune comme elle peut être vide, ce qui fait que vous aurez à réaliser les travaux nécessaires.


La plupart du temps, la concession est généralement pour une période de 15 à 30 ans renouvelable. La famille est avertie un an avant échéance afin qu'elle puisse prendre la décision soit de poursuivre la location, soit de l'arrêter. Au delà de ce délai, les cendres sont dispersées dans le jardin du souvenir au sein du cimetière, après avoir passé un an dans le caveau municipal. C'est à la société de pompes funèbres et donc au Papillon de réaliser les ouvertures et restitution sur ordre de la mairie.


Quel est le prix du cavurne ?


Le prix d'un cavurne est moins important que pour une tombe classique ou une concession en columbarium. Le prix sera compris entre 200 et 300 euros pour une concession de 15 ans et entre 350 et 450 euros pour une concession de 30 ans.


Ces tarifs comprennent le prix du terrain et du cavurne. Cependant, le prix peut varier selon :


- La commune d'inhumation

- la durée du contrat de la concession


Vous devez ensuite ajouter à cette somme, les frais de cérémonie d'inhumation, la stèle et/ou la plaque commémorative.






bottom of page