top of page

COMMENT SE DÉROULE UNE CRÉMATION ?


Crémation ou inhumation ? Depuis plus de 50 ans, la crémation est de plus en plus choisie en France. Elle représente aujourd'hui plus d'un tiers des obsèques. Mais qu'est-ce que la crémation exactement ? Comment se déroule-t-elle ? Les pompes funèbres Le Papillon vous donnent les réponses.


Qu'est-ce que la crémation ?


La crémation est une technique funéraire consistant à brûler et réduire en cendres le corps d'un défunt. Le cercueil est "mis en flamme" au sein d'un crématorium reconnu et certifié.


Chaque individu est libre d'exprimer ses volontés en matière de crémation ou d'inhumation. Lorsque le défunt a indiqué son choix (on peut le faire facilement dans un contrat d'assurance obsèques), alors sa volonté doit obligatoirement être respectée. Cependant, si cette volonté n'a pas été exprimé dans un contrat, à l'oral ou sous une autre forme écrite, c'est aux proches du défunt qu'il revient de choisir.

La crémation répond à quatre problématiques :

- Elle peut être un choix économique car moins légèrement moins onéreuse qu'une inhumation (même si le développement de prestations additionnelles et les revalorisations tarifaires font que les prix des obsèques se rapprochent).

- Elle répond aussi au manque de places dans les cimetières. Il est très complexe de pouvoir les agrandir dans la plupart des grandes villes. Inscriptions sur liste d'attente.

- Elle s'allie parfaitement à des obsèques laïques.

- Elle est plus écologique que l'inhumation. Les cendres sont stériles et leur dispersion ne pollue pas les nappes phréatiques.


Le déroulé de la crémation


Le déroulé de la crémation comporte en règle générale trois étapes majeures :


- La cérémonie de recueillement


La famille et les amis du défunt se retrouvent au crématorium. En amont, un cercueil en bois léger sera privilégié car plus adapté à la crémation. Un agent dédié laisse proches et amis prendre place dans la salle du crématorium ; il prononce quelques mots introductifs. Le cercueil, mis sur un rail roulant, est placé à la vue de tous.


Vient alors un temps d'adieu, étape essentielle du déroulé de la crémation. Des discours et textes peuvent être lus, des photos peuvent être projetés, de la musique peut être jouée ou à l'inverse des moments de silence peuvent être observés. Chacun, s’il le désire, manifeste son affection au défunt par un geste devant son cercueil ou le dépôt d’une rose. Un registre de condoléances est tenu à disposition des présents.


- La crémation


Le cercueil disparaît alors de la vue de tous derrière une trappe ou un rideau pour se diriger vers la chambre de combustion aux murs parés de briques thermiques. Parfois, la famille et les proches, peuvent assister à son entrée à travers une paroi vitrée ou grâce à un système vidéo. Il faut ensuite compter environ 1 heure 30, le temps du processus de crémation.


- Le devenir des cendres



Lorsque le processus se termine, les restes mortels du défunt sont réduits en cendres et placés dans le cendrier puis dans l'urne funéraire choisie par la famille. Elle est munie d'une plaque indiquant l'identité du défunt et le nom du crématorium. Cette urne est alors remise à un représentant de la famille dans un délai de trois heures après la mise à la flamme, le temps de permettre aux cendres de refroidir.


L'urne peut être gardée pendant 1 an maximum dans l'un des lieux suivants :

  • Crématorium

  • Lieu de culte (après accord de l'association chargée de l'exercice du culte)

Durant ce délai, les proches doivent décider du devenir des cendres, sauf si le défunt avait indiqué sa volonté. Ils peuvent opter pour l'une des solutions suivantes :

  • Cimetière ou site cinéraire

  • Dispersion en pleine nature (forêt, montagne, mer…)

  • Inhumation de l'urne dans une propriété privée (mais attention si cette propriété est vendue par la suite).


Le Papillon est là pour vous !


Les pompes funèbres Le Papillon vous donneront toutes les explications sur l'inhumation ou la crémation si votre choix n'est pas encore défini.

En prolongement de la crémation : - le placement de l’urne dans le columbarium du cimetière - le placement de l’urne à l’intérieur du caveau familial - le scellement de l’urne (en granit) sur un monument funéraire

- l’inhumation de l’urne dans une propriété privée - l’immersion de l’urne en mer ou la dispersion sur la surface de l'eau

La crémation doit être réalisée dans un crématorium. Le cercueil contenant le défunt à crématiser doit répondre à certaines conditions afin de faciliter sa crémation.

Après la crémation, l’urne est remise à toute personne qui a qualité pour pourvoir aux funérailles.

Le Papillon a l’obligation d’informer les familles en ce qui concerne la destination des cendres. Le dépôt ou l’inhumation de l’urne ou la dispersion des cendres dans un cimetière ou dans un site cinéraire sont effectués après autorisations du maire.


Avant de proposer tout principe de prestation, le Papillon validera avec vous les modalités de sépulture et vous entretiendra des différentes autorisations, exceptions, restrictions ou interdictions.


コメント


bottom of page