top of page

QUELS SONT LES DIFFÉRENTS MONUMENTS FUNÉRAIRES ?


Le monument funéraire permet de différencier chaque tombe, mais aussi de les protéger contre l'oubli, les intempéries et les violations. Il est la partie la plus visible de la sépulture et peut prendre plusieurs aspects. En granit, en marbre, en pierre… les modèles sont très variés. PF Le Papillon vous aide à mieux vous y repérer.


Le monument funéraire ou tombe funéraire est la dernière demeure du défunt. Il s'agit de la construction érigée sur l'emplacement où on procède à l'inhumation du corps du défunt. Les proches peuvent venir s'y recueillir, ce qui crée comme un pont invisible entre eux et la personne disparue. Le monument funéraire peut être personnalisé à l'image du défunt avec des ornements, des inscriptions, des plaques ou encore des coloris.


Les différents types de monuments funéraires


  • La pierre tombale

Il s'agit du monument funéraire le plus répandu. La pierre tombale se compose d'une dalle en granit, en pierre ou en marbre qui recouvre la fermeture de la fosse. Elle symbolise la personne disparue et doit donc être à son image.


La pierre tombale a évolué au fil du temps. Traditionnellement rectangulaire, elle peut aujourd'hui se présenter sous différents aspects : plate, à pente, avec des niveaux, en dos d'âne…

Le caveau funéraire est un monument funéraire creusé dans le sol d'un cimetière. Son avantage, c'est qu'il offre une protection au cercueil contre l'humidité et la pression de la terre.


On distingue 6 types de caveaux funéraires :

  • Le caveau simple case : Les cercueils sont disposés les uns au-dessus des autres en étant séparés par des dalles, appelées dalles de séparation.

  • Le caveau case double : les cercueils sont disposés les uns au-dessus des autres, comme dans le modèle simple case. La seule différence, c'est qu'il est également possible de mettre deux cercueils côte à côte sur un même étage.

  • Le caveau mur de refend : Sa spécificité tient au mur porteur vertical séparatif qui est ajouté

  • Le caveau tiroir simple : Le caveau se présente sous forme de tiroirs qui sont placés les uns au-dessus des autres.

  • Le caveau tiroir double : Il s'agit du même principe que le caveau tiroir simple, à la différence près que la configuration permet de placer deux cercueils sur le même niveau.

  • Le caveau parisien : Il se compose de deux cercueils qui sont disposés côte à côte.

Il y a aussi plusieurs types de configurations :

  • le caveau hors-sol constituant un enfeu.

  • le caveau semi-enterré ou enterré.

Cimetière et caveau funéraire

  • Le caveautin

Le caveautin ou "fausse case de fond" est un compromis entre la tombe et le caveau. Il s'agit d'un petit caveau sans fond. Le cercueil y est déposé, entouré par des dalles de ciment afin de le protéger d'un éventuel mouvement de terrain ou pression de la terre.


Caveautin
Crédit photo : directpierretombale.com

A la différence du caveau, le caveautin n'est pas étanche. Il faut alors poser une semelle avant d'installer le monument en lui-même.

  • La stèle

Il s'agit d'une pièce de la pierre tombale, en forme d'obélisque, qui est la partie verticale du monument funéraire. Elle est destinée à être gravée du nom, de la date de naissance et de décès ainsi que de l'appartenance ou la religion de la personne défunte. Une personnalisation est possible (forme, épaisseur, couleur) selon l’hommage que l’on souhaite rendre à la personne défunte.


Il est possible de construire des stèles de différentes formes :

  • La stèle droite : C'est la forme classique de la stèle dite « stèle rectangulaire ».

  • La stèle à pan(s) coupés : Elle dispose d'un angle coupé obliquement sur l'un de ses deux côtés

  • La stèle trapézoïdale : Elle se présente sous forme de trapèze avec soit une base plus large que le côté opposé, soit l’inverse.

  • La stèle à pente(s) : Elle dispose d'une ou de plusieurs pentes.

  • La stèle moulurée : Plus travaillée, elle peut contenir de nombreux motifs et être de différentes formes : livre, cœur…

Stèle funéraire

  • L'enfeu

L'enfeu est une niche funéraire surélevée par rapport au sol et destinée à recevoir un ou plusieurs cercueils. L'enfeu peut avoir une ou deux places sur plusieurs rangs. Conçue en béton, elle est très courante dans les régions du Sud de la France (dans le Var par exemple). Parfois, l'enfeu est encastré dans le mur d'un édifice religieux ou présenté sous forme de grande sculpture.

Enfeu de Roquevaire
Crédit photo : ville de Roquevaire

  • La chapelle

Composée de trois murs, un toit et une porte en fer, la chapelle se présente un peu comme une petite maison. Sa construction est rarement demandée aujourd'hui et une grande partie de celles déjà présentes dans les cimetières sont abandonnées. A l'époque, elle était plutôt destinée aux familles aisées. Construites en pierre ou en briques, on y trouvait souvent un autel à l'intérieur.


On compte deux types de chapelles funéraires : la chapelle ouverte et la chapelle fermée. Elle est dite « ouverte » lorsqu’elle est dotée d’une ou plusieurs grande(s) paroi(s) associée(s) à une pierre tombale. Il en existe aussi une autre, différente, qui est mélangée à l'enfeu, c'est-à-dire que l’extérieur est semblable à celle d'une chapelle religieuse étroite, mais il n’y a pas de caveaux à l’intérieur. On y retrouve différents étages avec portes sur lesquels les cercueils sont entreposés.

Chapelle funéraire

  • L’entourage

Il s'agit d'un monument bas. Le terrain est délimité par des morceaux de pierre ou autres matériaux et on retrouve de la terre ou des graviers au centre pour recouvrir la sépulture. L'entourage annonce généralement une fosse pleine terre qui permet des plantations, mais qui peut toutefois être fermé par une dalle ou être érigé sur un caveau.

L'entourage funéraire
Crédit photo : Marbrerie Piccioni

L'entourage est utilisé pour le monument musulman. On y pose une stèle à la tête et au pied.

  • Le monstre

Il s'agit d'un monument à la taille impressionnante. Le terme mausolée serait plus adapté que monstre. La Famille Bouglione en possède un conçu entièrement en granit et dont l'intérieur est orné de mosaïques colorées.

Monstre ou mausolée
Crédit photo : Terre Cabade – Monument En Granit Labrador Vert

  • Les monuments cinéraires

Ce type de monument, plus petit que le monument funéraire, sert à l'inhumation des urnes contenant les cendres du défunt après une crémation. Ce monument peut être utilisé à la place d'une dispersion de l'urne ou d'une conservation dans un columbarium.

Monument cinéraire
Crédit photo : meilleurs-marbriers.com

Comentarios


bottom of page